4 jours à Londres : quelle organisation ?

Fin septembre dernier je suis partie à Londres pendant 4 petits jours. C’était la première fois que je quittais réellement le territoire hexagonal depuis un voyage scolaire en Espagne en classe de 5ème (c’est dire!). Qu’est-ce qu’on a visité, qu’est-ce qu’on a mangé et quelles sont les mésaventures qui nous sont arrivées ?

Nous partions à 2 : ma cousine et moi (sans blague?), c’était notre première fois à Londres et plus largement en Angleterre. Le 14 septembre je me baladais sur Ryanair à la recherche d’une destination aléatoire pas trop chère. Je tombe sur Londres avec un aller retour + choix des sièges pour 36,99€. 1h30 et après avoir vu ça avec ma cousine nous commandions nos billets, sans réfléchir à ce qu’on allait voir, où allions dormir etc. Un coup de tête quoi !

Moi qui adore organiser des événements, soirées, sorties et autres, je me suis clairement régalée à l’organisation de notre escapade. Je vous laisse donc avec notre programme, quelques photos et enfin les dépenses totales pour se donner une idée.

Jour 1 :

Nous arrivons à Londres Stansted (l’aéroport le plus loin du centre-ville, soit environ 50km) vers 17h30 (en Angleterre, soit 18h30 en France) après une petite heure trente de vol. Première galère : trouver la sortie de ce labyrinthe pour choper notre bus à 17h50. Bien-sûr nous le ratons. Vous voulez rire ? Nous ratons aussi le second qui est à 18h20 de quelques minutes. Les gars de la sécurité nous disent de prendre le prochain, soit 30 minutes plus tard. A rajouter avec le stress du ratage de bus, le fait que je suis seule à parler Anglais (ma cousine ne parle pas un mot) et aussi que l’host qui devait nous accueillir chez lui ne répondait pas depuis 3 jours.

À la base nous devions faire du couchsurfing. Vous savez, dormir chez l’habitant de manière gratuite. C’était LE bon plan pour économiser plus de 60€ de nuits en auberge de jeunesse/hôtel/airbnb. N’oubliez pas, j’ai dit « à la base »…

Le car nous dépose à Shoreditch, petit quartier sympa mais avec beaucoup de monde à 20h30. Richard, notre hôte de base ne répond toujours pas. On ne s’affole pas et on va manger un bout à Itsu, resto japonais. Je m’étais renseignée, et Itsu était LE bon plan n°2 pour manger pas trop cher : environ 30min (ou plus je ne sais plus) avant la fermeture du magasin, la bouffe passe à -50 %.

bouffe soir1

Vers 20h je contacte d’autres host sur couchsurfing en espérant une réponse positive. 21H30 première réponse d’une personne qui nous dit ok mais juste en cas de nécessité car celle-ci ne se sent pas très bien. Finalement nous n’y allons pas car cet host se trouvait à plus d’1h de nous. Nous avons quitté Shoreditch pour nous rendre à Camden (quartier où nous devions dormir de base). 22H passées nous nous rendons dans une première auberge de jeunesse qui nous dit « pas de réservation ? Désolé nous n’avons plus de chambre dispo ». Gentiment le gars nous indique une autre auberge à 150m avec une chance de trouver de la place. Bingo ! C’est le cas. J’explique la situation aux 2 hommes et ils nous trouvent 2 lits dispo dans leur chambre, qu’ils partagent déjà avec 2 autres personnes. En bref ils nous sauvent notre nuit.

Jour 2 : « Chicken Liver »

Afin de visiter Londres au mieux, nous avons découpé notre visite en fonction des quartiers et des jours où nous étions.

VwAFn1O1

Nous avons donc, comme prévu, visité le côté « Nord-Est » de Londres. En commençant par le SkyGarden. C’est une grande terrasse panoramique (à la vue 360°) accompagnée d’un jardin au 35ème étage du 20 Fenchurch Street. L’entrée est gratuite mais il faut booker une réservation sur leur site au préalable. Petite astuce : s’y rendre minimum 20 minutes avant votre horaire.

 

Après avoir eu l’occasion de voir Londres d’au-dessus, nous nous sommes rendues au Tower Bridge (nous n’avions pas prévu d’aller le voir, mais en se baladant c’était à 10 minutes du Sky Garden). Par la suite nous arrivons au marché couvert au style victorien : le Leadenhall Maket.

Je suis tombée en amour pour ce marché : l’architecture, l’ambiance chaleureuse, les hommes en costard-cravate (quel charme)… Je voyais ma cousine zieuter sur un restaurant de charcuterie (« Viadas »), nous nous y sommes arrêtées manger.

leadenhall market

Voici quelques photos de ce que l’on a vu ce jour-là à Londres :

st paul

Cathédrale Saint Paul (photo sans retouche)

Musée M&M’s

chinatown

Chinatown

Vous saviez que le « foie » se disait « liver » en Anglais ? Nous non, jusqu’à ce que nous mangions un wrap libanais au foie de poulet. Et bien-sûr ça n’aurait pas été assez drôle si nous aimions ça… Petit tips quand vous allez dans un restaurant : ne vous arrêtez pas au mot « chicken », mais lisez bien TOUT l’intitulé du plat…

Il faut savoir que ma cousine et moi ne nous affolons pas spécialement quant à l’endroit où nous dormons le soir même. C’est un peu au feeling (ce qui, faut l’avouer nous a joué des tours pour nos dépenses mais bon, on est en vacances, on ne se prend pas la tête). Lorsqu’il commence à faire nuit et que la batterie va bientôt nous manquer, on commence à chercher. On tombe alors sur un hôtel qui nous coûte £70 pour la nuit. On s’en fou, on est fatiguées alors go. Mais quelle pépite : un lit double super confortable, une douche au top, de la place pour s’étaler…

Jour 3 : « Cool down, Camden Town »

Ce jour-ci c’était : Nord-Ouest de Londres : Notting Hill, Camden, Portobello Road…

portobello

Portobello Road avec ses maisons colorées et son marché

land

Lansdowne Crescent « the royal borough of kensigton and chelsea ». Quartier extrêmement riche où toutes les maisons ressemblent à ça

musée zoologie

Grant Museum of Zoology (entrée gratuite)

gare

Gare St Pancras

20180929_165402

Quartier de Camden

J’ai adoré Camden. Si je dois vivre à Londres, c’est LE quartier où je veux être. Quartier populaire aux influences punk/rock. Venez comme vous êtes pourrait être le slogan. Que vous ayez les cheveux rose ou vert, que vous soyez habillés en cosplay ou « normalement » tout le monde s’en fou. Son marché est génial, vous y trouverez des foodtrucks sur tout et n’importe quoi. Il y a de la musique dans tout le marché, les boutiques vintages, les friperies et les magasins futuristes ornent les ruelles. J’aimerai pouvoir y retourner une semaine complète. Des punks mendiaient dans la rue, et au lieu d’avoir un carton « hungry » ou quelque chose comme ça, c’était clairement marqué (en anglais) « donnez-moi une pièce pour qu’un punk aille s’acheter de l’alcool », ce qui m’a fait rire !

Et pour dormir ? Cette fois-ci nous nous sommes dit « faisons les choses bien, arrêtons de se trimballer un sac à dos plein de vêtements et de conneries en tout genre. Nous trouvons un hôtel à midi ». ERREUR DE NOTRE PART. Nous avions le temps de chercher et de comparer mais non, on est tombées sur un site pas mal avec une belle offre : £50 la nuit (donc £25 chacune). Finalement l’offre n’était pas valable sur une chambre double et nous avons payé £65 au total pour…….. 1 lit superposé, 1 prise électrique pour 2 personnes (+ la bouilloire), des toilettes et douches communs. WHAT A HORROR. C’était la déception de la journée et de la soirée…

Jour 4 : « English Breakfast »

Le seul point positif de cet hôtel miteux : son petit-déjeuner « local » : l’english breakfast.

enlgishbreakfast

relevee

Relève de la Garde Royale à Buckingham Palace

Mémorial de Lady Diana à Hyde Park

Et plus encore avec le Musée d’Histoire Naturelle (entrée gratuite), le Cereal Killer Café à Camden…

Pour notre dernière nuit nous avons décidé de dormir à l’aéroport pour éviter de payer une nuit inutile : nous devions partir à 3heures du matin pour embarquer à l’heure. Dernière erreur de notre part : on ne peut pas dormir dans le hall de l’aéroport (la sécurité anglaise nous l’a bien fait comprendre). Il faut attendre que notre avion s’affiche dans les départs pour aller à l’embarquement. Au final : – de 3 heures de sommeil…

Les dépenses totales : « outch » 

Le résultat est sans appel : 333€. Le logement est LA chose qui a plombé nos dépenses. Sans ça, nous tournions aux alentours des 240€ pour 4jours. Ce qui peut paraître cher pour certains, mais nos salaires venaient de tomber et personnellement n’étant jamais partie de la France, je me suis faite + plaisir que d’habitude. L’avantage de ne pas avoir fait de couchsurfing c’est que nous avons pu dormir dans 3 quartiers différents et découvrir 3 ambiances différentes.

Pour les activités de type musées, nous avons payé approximativement : 0€. Ma sélection a fait que nous avons pu faire le maximum d’activités gratuites. 

En bref :

Les Londoniens nous ont paru au début assez fermés : ne faisant pas spécialement d’efforts lorsque nous galérions. Mais je vous avoue que c’était qu’au début de notre escapade. Lors des marchés, des sorties, des restaurants où nous avons mangé… les Anglais ont été hyper cool avec nous, rigolant, essayant de parler Français (alors que nous ne demandions pas à ce qu’ils le fassent), je leur demandais conseil sur ce qui était à voir absolument pour eux etc. Nous avons vraiment aimé Londres !

Publicités

8 réflexions sur “4 jours à Londres : quelle organisation ?

    • adviceofbeauty dit :

      Ca me fait super plaisir ton commentaire!! Honnêtement si tu as l’occasion d’y aller, vas-y!! C’est une super ville (surtout si tu débutes les voyages!)
      La semaine prochaine je m’envole pour 4jours à Budapest!
      Des bisous!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s