Avoir un (des) complexe(s). Comment s’en débarrasser?

Écrire cet article me tenait particulièrement à cœur. Depuis longtemps je souhaite vous parler des complexes, car aujourd’hui je m’accepte telle que je suis. Je suis bien dans ma tête et dans mon corps. Je vous raconte « mon histoire avec mes complexes » et mes conseils pour se décomplexer.

C’est l’article dont je suis la plus fière, parce que le publier c’est signe pour moi d’en avoir fini avec les complexes, de prendre du recul sur moi-même pour ne plus être aussi dure avec moi. Cet article est un peu un désordre total, mais c’est écrit au feeling.

Depuis le collège je suis très complexée –enfin j’étais-. Je suis passée par une coupe de cheveux dite à la garçonne où pendant la repousse je n’ai pas aimé la « coupe » que ça donnait. J’ai de l’eczéma nerveuse depuis petite et, au collège j’en avais énormément à l’intérieur des coudes et autour de la bouche (aujourd’hui j’arrive à la contrôler pour qu’elle n’apparaisse plus). J’avais un corps plutôt androgyne –je le qualifierai comme ça– : peu de seins, peu de fesses, taille normale (par rapport aux autres filles). J’étais tout simplement invisible. Mais en plus d’être une personne invisible, la seule chose que voyait les gens était mon nez.

Je n’ai jamais été complexée par mon nez auparavant, même si, je savais que personne dans ma famille n’avait le même que moi. Mais au collège, les gens ont fait une réelle fixette dessus, et ça m’a créé un complexe (qui, entre nous, a duré pas loin de 6 ans).

Je pensais avoir un nez dit « aquilin », mais en réalité en cherchant sur internet, le terme « nez ondulé » est celui que j’ai trouvé le mieux adapté. J’ai tout simplement une bosse sur le nez –et un nez quand même imposant je trouve-.

2017-07-22_233733

Depuis la 4eme j’avais dans l’idée d’avoir recours à la chirurgie esthétique. Pour moi c’était LA case à passer. Je vous épargne les surnoms qu’on a pu me donner au collège, et les remarques qui ont suivi pendant des années, en particulier au lycée. À cette période, nous étions une bande de potes d’une 10aines où nous étions deux filles (ou trois maximum). Et les garçons sont taquins, mais parfois très virulents… C’est bête à dire, mais les vannes sur mon nez devenaient blessantes. Parce qu’à longueur de journée entendre les mêmes choses sur une partie de ton physique que t’acceptes pas, et bien ça fait mal. Très mal. Mes potes savaient que s’ils voulaient me faire mal, fallait juste faire des réflexions à ce sujet.

Même si de l’autre côté j’avais des amies qui me disaient « mais non Marianne, ton nez je trouve que ça va blablabla ». Vous savez, le négatif l’emportera toujours.

Je détestais tellement mon nez que, l’expression « cela se voit comme un nez au milieu de la figure », je la prenais personnelle. Pour moi c’était l’expression de Satan. Parce que moi, mon nez se voyait énormément.

Pour décomplexer, il m’en a fallu du temps. Parce que quand je ne complexais pas sur mon nez, c’était soit : la bouche car j’ai un sourire un peu « tordu » je trouve enfin pas symétrique, le menton, les seins que je trouvais soit pas assez gros, soit la forme me déplaisait, le dos que je trouvais un peu trop gras à des moments, les fesses pas assez bombées ou même les ongles car je n’aime pas leur forme. J’ai été complexée aussi par « moi » tout simplement. On m’a répété à longueur de journée que j’étais moche. Ça vous détruit toute confiance en vous, puis on y croit à ce que disent les gens. Vous voyez, j’ai été complexée de partout. Mais le nez, ça, j’en ai bavé.

Avec le temps, j’ai petit à petit réussi à m’accepter. Il y a plusieurs facteurs :

Tout d’abord, la coupure nette que j’ai eu entre le lycée et les études sup : j’ai changé totalement de ville (300km d’écart), nouveaux cercles d’amis etc. Je me suis réinventée, je n’ai plus eu les mêmes pressions.

Le fait de moins porter de maquillage m’a permis de m’habituer à ma tête au naturel. C’est con à dire hein, mais quand vous portez du maquillage toute la journée et que ne vous démaquillez qu’avant d’aller dormir, finalement votre vrai visage vous le voyez peu.

Pareil pour le soutien gorge, n’en porter quasiment plus m’a permis de m’habituer à voir mes seins naturels sans push-up ou autre bêtise. Il faut se dire une chose, votre corps vous allez y habiter toute votre vie dedans. Vaut mieux s’y sentir à l’aise. Je n’ai pas envie de passer ma vie à scruter un défaut, ou à complexer sur le fait que j’ai pris un peu de poids.

Arrêter de complexer c’est un chemin très long et surtout semé d’embûches. On nous répète sans cesse le corps idéal, les soit disant « post-bad » sur Instagram ou Twitter, le fait d’être « fit » et autre.

Je ne dis pas qu’aujourd’hui j’ai ultra confiance en moi, mais je suis bien dans mes baskets. Certes il y a des jours avec et des jours sans. Quand je vois que j’ai pris un peu de poids, oui je me sens moins bien, oui j’ai envie de mincir pour retrouver mon poids de d’habitude. Mais en maillot de bain, je n’ai plus peur de me montrer, en sous-vêtements non plus et même habillée dans ma tenue de tous les jours je n’ai plus peur. Alors bien-sûr, je choisis des vêtements qui me mettent en valeur, mais ça ne fait pas tout. Parfois ma confiance en moi se réduit à -100. Un exemple extrêmement bête : il y a quasiment un an je me suis fait un pote sur twitter, il était dans ma ville et il connaissait personne, tout comme moi. Avant de le rencontrer en vrai, ce sont écoulés quasiment 8 mois, parce que je me sentais horrible à côté de lui, je me sentais pas à la hauteur, je pensais qu’il me jugerait seulement sur le physique etc. Vous vous rendez compte ? 8 mois de blocage pour voir quelqu’un? Même les personnes qui se sentent bien ont parfois des moments de faiblesses. On n’est pas toujours confiant avec soi-même…

Un autre blocage dû à mon manque de confiance en moi sur le physique : mon blog. Je ne poste quasiment jamais de photos de moi sur mon blog, rare sont les lookbooks. Je n’aime pas poster des photos de moi sur mon blog… Mais on y travaille !!

Comme vous l’avez compris, le temps est la meilleure chose pour vous aider à décomplexer. Mais aussi, arrêtez de baver sur le corps des autres, sur des corps parfaits etc. Combien de fois j’ai été « jalouse » de certaines de mes amies qui sont des bombes ? Parce qu’elles sont bien foutues, qu’elles ont un beau visage, etc. Ou même ma sœur, elle n’a pas la même morphologie que moi : elle est de nature très fine comparée à moi qui ai un métabolisme où je mange je grossis, je mange moins je maigris. Mais elles aussi ont des complexes. Puis baver sur des personnes ne vous apportera rien de bon, à part vous rabaisser. Vous n’aurez jamais ce que telle personne a, contentez-vous de ce que vous avez. Enfin, arrêtez de faire une fixette sur la zone complexée vous aidera grandement.  Plus je voyais mon nez, plus je le voyais gros. Puis, quand on arrête d’y penser, on se dit que finalement « bop ça va, c’est pas un drame »…

Je vous conseille fortement d’aller voir les vidéos que réalise Léa Bordier sur Youtube « Cher Corps ». Elle interview des femmes de tout âge sur leur rapport au corps. Cela peut vous aider dans le processus d’acceptation de soi! 

Aujourd’hui je vis bien avec mon corps et mon nez n’est absolument plus une faiblesse ou un complexe. Certes je ne suis pas en amour avec, mais on se tolère bien lui et moi, voyez ceci…

2017-07-22_2338062017-07-22_233817

bloggif_597263e1bae22

Publicités

25 réflexions sur “Avoir un (des) complexe(s). Comment s’en débarrasser?

  1. peggyvanderhispallie dit :

    salut ma belle, je croit qu’on a tous des complexe et nos démons…il est pas toujours facile de sentir bien dans nos baskets surtout avec le regard ou remarque méchant des gens autour…et tous ses stéréotype avec les modèles ça nous aide pas non plus ..je suis ravi de voir que tu arrive a accepter ton corps tel quel et que tu est heureuse…moi je te trouve ravissante en tout les cas sur la photo’s bisous bon dimanche

    • adviceofbeauty dit :

      Hey, c’est exactement ça, c’est toujours compliqué quand les gens autour de nous sont dans le jugement constant..
      Merci beaucoup c’est vraiment super gentil!! Des bisous, et bon dimanche à toi aussi ❤

      • peggyvanderhispallie dit :

        avec plaisir , je me sentait concerner je sait ce que tu sens , moi a 39 ans j’ai encore des moment difficile même si je suis heureuse avec mon mari et mes deux enfants..J’aime pas mon corps et je me trouve pas belle et j’ai du mal avec les compliments qu’on mon homme me dis que je suis joli bisous

      • adviceofbeauty dit :

        c’est vrai que les autres ont beau nous faire des compliments c’est dur à accepter, je me dis toujours « non mais elle dit ça parce que c’est une amie » etc… Après, le sport m’a aidé aussi à prendre confiance en moi, pas forcément du sport à outrance, ou pour perdre 10kg, mais un peu de sport m’a permis de reprendre le contrôle sur moi. Prends du recul sur tes complexes etc, regarde toi d’un oeil plus extérieur, et ça aide un peu.. Je te conseille vivement de regarder la playlist de Cher corps de Léa Bordier, ça aide énormément!!

      • peggyvanderhispallie dit :

        salut ma belle, je suis pas malheureux car j’ai un mari qui m’aime et 2 fille adorable et joli mais je croit que je n’accepterait jamais mon corps même si j’essaye de m’habiller mieux qu’il y a quelques années . peut être on peut pas ressembler a ce qu’on veut mais il faut trouver le moyen d’être en paix avec soi…je vais regardez la playlist je connait pas bonne journée

  2. Melle C dit :

    Très bel article! Tout comme toi, je poste très peu de photos de moi sur mon blog (en tout cas pas entière) car je m’assume difficilement et puis on ne sait pas ce que deviennent nos photos après sur internet .. ^^ mais oui moi ce qui me complexe, ce sont mes bras potelés.. je fais 1m58 pour 57 kg (j’ai déjà été plus mince, et mes bras aussi du coup) mais j’ai toujours été « carrée » car j’ai fait pas mal de sport plus jeune. Un autre complexe, avoir des cheveux blancs dès la vingtaine.. mais bon, le temps passe et je me dis je suis bien forcée de faire avec hein ^^ faut se dire qu’on est tout(e)s différent(e)s et qu’on a tous nos complexes. On est comme on est et on est beaux/belles 🙂

    • adviceofbeauty dit :

      Oui voilà entière, j’ai beaucoup de mal! Souvent j’essaie de cacher ma tête, d’être « subtile ». Mais là j’ai comme objectif de faire un look sur mon blog avec moi entière! On verra bien!!
      Je vois pas mal de personnes qui sont complexées par leur bras, je ne pensais pas en connaître autant… J’ai pas forcément de gros bras, mais des bras un peu fort car je fais souvent du sport. Et j’avoue les adorer maintenant, car je les muscle! tout comme toi, j’ai une morphologie assez carrée, j’ai pas une taille très marquée et ça a été aussi un complexe ça.. ça m’est passé avec le temps!
      Pour les cheveux il y a toujours les couleurs mais bon, tout dépend si tu en as beaucoup ou non, si ce sont que quelques-uns pas la peine de s’y prendre maintenant..
      Exactement tu as totalement raison!! 😀

      • Melle C dit :

        moi aussi je muscle mes bras pour éradiquer la graisse qu’il y au-dessus car en-dessous y a des biscotos mdr ^^ et comme toi j’ai arrêté les soutifs! enfin presque totalement, suis en transition. Je porte des barssières maintenant ( mignon quand même en dentelle) mais moi quinétais une adpete des soutifs rembourrés c’est fini! 🙂

      • adviceofbeauty dit :

        ahhh tant mieux!! le sport ça aide pas mal à s’accepter je trouve!
        c’est vrai??? oh c’est grave bien!! ah oui les soutifs rembourrés mon dieuuuu c’était le Graal pour moi! Je porte quasiment plus de soutif, sauf des fois ceux sans armatures en dentelles, car je suis faible face à leur beauté!! 😭😭😭 Je me sens tellement mieux sans! Dès que j’en mets un je supporte absolument plus le fait que ça me compresse, j’en ai du mal à respirer parfois! 😘😘

  3. lacueilletteduneroussette dit :

    J’ai trouvé cet article très fort et très intéressant ! 🙂 Vraiment je t’encourage à poster des photos de toi sur ton blog si tu en as envie et si tu en es capable 🙂 Franchement il n’y a pas de quoi en être honteuse : tu es très jolie avec un très joli visage et des cheveux tout autant beau ! Alors certes on a tous des complexes (moi y compris ^^) mais j’y travaille et j’espère un jour avoir totalement confiance en moi et pas que physiquement 🙂
    Si on y réfléchit bien : les complexes n’existent uniquement parce que l’on se compare aux autres…

    • adviceofbeauty dit :

      Merci merci merci beaucoup!!
      C’est vrai que les complexes existent car on se compare aux autres, mais aussi parce que les gens rabaissent aussi je pense. Une fois on m’a fait un compliment et à la fois on m’a fait beaucoup de mal, on m’a dit « tu as une très belle personnalité mais c’est vrai que physiquement.. ». La personne a été honnête, elle n’a pas voulu être méchante en disant ça, mais cette phrase m’a tourmenté pendant quelques semaines..
      Je pense que d’ici août, un petit lookbook devrait arriver!!
      Un jour toi aussi tu seras à 100% bien dans ta tête et dans ton corps!!
      Des bisous ❤

      • lacueilletteduneroussette dit :

        C’est vrai que les gens sont méchants et dès qu’ils peuvent n’hésitent pas à faire mal ! On dit souvent que c’est par jalousie mais quand on est jeune c’est aussi par méchanceté gratuite 😦
        Cette personne voulait juste être méchante car moi je te trouve très jolie 🙂 Franchement il y a des gens ils méritent des claques ^^
        Ahh cool et bien j’ai hâte de voir ça 🙂 Je trouve ça bien que tu t’affirmes petit à petit !
        Je l’espère en tout cas oui, en tout cas je fais tout pour ^^
        Des bisous ❤

  4. mariemangedesfruits dit :

    Coucou !

    Ah les complexes… On est jamais satisfait de son physique et réussir à s’accepter est tellement dur ! Pourquoi avoir autant de complexes ? Je pense que c’est la société, les autres qui nous font prendre conscience de ça alors après on manque de confiance et on complexe… Ca ne devrait pas se passer comme ça ! Personne n’est parfait, on est tous différent et c’est ça qui fait la force d’une personne : sa différence et surtout l’assumer ! J’ai moi-même des complexes : ma taille (je suis très petite, 1m53) ; mes grosses fesses (apparemment il n’y a que moi qui les vois grosses lol) ; au collège j’étais très complexée par ma poitrine parce que j’ai fait ma puberté très tôt, j’avais des seins et les autres filles non… mais une fois que les autres filles ont eu, elles aussi, des seins ça m’est passé parce que par rapport à elles les miens étaient tous petits haha, aujourd’hui quand j’y repense ça me fait sourire ; au collège encore, je voulais toujours me lisser mes cheveux, au lycée j’ai compris que les cheveux bouclés étaient tout aussi magnifiques. C’est normal d’avoir des complexes, tout le monde en a, le but est de savoir les accepter ! En tout j’adore ton article 🙂

    • adviceofbeauty dit :

      La société a un rôle pas mal à jouer.. Après faut se dire que la société, c’est qui? C’est nous au final..
      Bop les grosses fesses c’est bien! Puis si jamais quelqu’un te fait une remarque, c’est pour mieux étouffer la personne avec teh! Mais la taille c’est quelque chose qui revient très souvent aussi.. Je fais 1m66 du coup je me plains pas du tout, mais j’aurai bien aimé atteindre le mètre 70!
      Ah les cheveux!!! En plus au collège c’est la mode aux cheveux lisses comme des baguettes!! Pareil niveau cheveux on me dit que j’ai eu de la chance « fins, lisses, raides », mais j’aurai vendu mon âme pour les avoir bouclés!!
      Merci beaucoup pour ton commentaire et de m’avoir partagé tes complexes, des bisous!! ❤

      • mariemangedesfruits dit :

        Quand on est petit on veut être grand, quand on est grand on veut des centimètres en moins. Quand on a les cheveux raides, on les veux bouclés et inversement haha ! En grandissant on s’en fout de ce que pense les autres, c’est ce qu’on est à l’intérieur qui compte 😉

        Bisous !

    • adviceofbeauty dit :

      Merci beaucoup!! Exactement ça fait une part de responsabilité aussi, mais la société c’est nous qui la créons aussi du coup c’est un cercle vicieux.. Mais les valeurs que nous donne cette société ne sont pas bonnes sur certains points..
      Merci encore et très bonne journée!! 🙂

  5. anoushapati dit :

    Bravo pour cet article, et surtout pour en être arrivée là ! Arrêter de complexer est toujours plus facile à dire qu’à faire mais tu as l’air d’être quelqu’un d’assez fort pour avoir surmonté tes complexes. Je suis bien d’accord avec tout ce que tu écris et j’essaie d’appliquer tes conseils et de toujours relativiser 🙂 Ce que je trouve dingue, c’est que personnellement, je ne vois pas les « défauts » (qui n’en sont pas donc j’utilise bien des guillemets !) des autres : rien ne me dérange chez les autres mais par contre ça me dérange chez moi… et je déteste cette espèce de double discours que j’ai avec moi-même. Un exemple tout con : les poils. Voir quelqu’un qui ne s’épile pas, ou quelqu’un qui s’épile, ça ne me fait ni chaud ni froid. Mais ça fait des années que j’essaie d’assumer mes propres poils petit à petit… j’ai fait beaucoup de progrès mais c’est pas facile ! Surtout que j’ai la peau mate et beaucoup de poils partout et que c’est pas le cas de toutes les origines… donc on ne part pas tous avec les mêmes complexes mais on en a toujours 😉

    • adviceofbeauty dit :

      C’est extrêmement gentil comme commentaire!! Merci pour tes compliments!
      Oui exactement, on parle souvent de « défaut physique » ou autre, mais ce ne sont pas des défauts au contraire!
      C’est vrai, chez mes amis je ne vois pas leur « défaut », puis même je n’y réfléchis pas. Alors que quand il s’agit de nous, c’est une autre histoire.. Les poils c’est compliqué j’avoue! J’arrive à sortir avec les jambes moyennement épilée (en gros en pleine repousse) mais je ne suis pas toujours à l’aise. Je pense que les poils c’est la partie la plus dure à assumer, surtout en tant que femme avec tous les dictât..
      J’espère que tu y arriveras avec le temps!! Car comme on dit « c’est naturel », puis le regard des autres on s’en fou un peu!!

  6. Presly dit :

    Coucou, je suis tombée par hasard sur ton article, et cz Je tu as décris sur ton nez c’est exactement ce que j’ai vécu aussi. Sauf qu’avec le temps on s’habitue et on se dit que nos proches nous aiment pour ce que nous sommes, le reste c’était juste de la méchanceté gratuite.
    Je suis d’accord apres que ce n’était pas du tout agréable ..
    Bisous 😘

    • adviceofbeauty dit :

      Oui c’est ça, nos proches ne font pas spécialement attention à ce genre de détail en général, et ils nous apprécient pour notre personnalité!
      Pleins de bisous à toi ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s