« Nos étoiles contraires » : avis sur le livre et le film.

Heyyy everybody !

LE film ou LE livre de l’année pour certains. Ça fait maintenant pas mal de temps qu’on entend parler de The Fault in our Stars ou en français Nos étoiles contraires autant qu’en livre qu’au cinéma. Mais, que vaut cette œuvre ? Je vais vous faire partager mon avis sur les deux. J’ai acheté le livre à Leclerc Culturel pour 16,90 (honnêtement c’est pas donné quand même) et j’ai pu voir le film sur Papystreaming (mais c’était la qualité son du cinéma, mais on s’y fait vite).

Petit résumé rapide de l’histoire :

« Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie. »

Commençons par le début, donc le livre.

John Green est l’auteur de TFIOS, c’est un auteur né en 1977 qui vit en compagnie de sa femme et son fils à Indianapolis (et où justement se déroule l’histoire). Il a déjà écrit quelques livres auparavant tel : Le Théorème des Katherine, Will & Will, Qui es-tu Alaska ? Et Flocons d’amour.

Où pouvez-vous le retrouver ? : J.G est présent sur Twitter (realjohngreen), sur Tumblr (http://fishingboatproceeds.tumblr.com/ ) ou sur son site http://johngreenbooks.com

TFIOS est sorti juin 2014.

Il comporte 25 chapitres, 327 pages de lecture sans compter les remerciements.

Point de vue dans le livre : interne, nous sommes dans la tête d’Hazel.

Mon avis :

C’est un très beau livre, il nous fait passer par pas mal de stade d’émotions, quand on pleure on rit en même temps. Car oui, j’ai pleuré pendant 10 chapitres. Mais un moment qui m’a énormément marqué -pendant que je pleurais du coup- c’est celui-ci :

« Comment tu te sens ? A demandé Isaac.

– Tout a un goût métallique. À part ça, je suis sur des montagnes russes qui ne font que monter, mon vieux, a répondu Gus, ce qui a fait rire Isaac. Et tes yeux, ça va ?

– Super, a dit Isaac. Le seul problème, c’est qu’on me les a enlevés. » (page 235)

On ressent tout ce que Hazel ressent, c’est dingue. Que dire ? Mon cœur a fait les montagnes russes aussi ! La vie et la mort sont mises à rude épreuve, et pour surmonter ça, les personnages principaux peuvent compter sur leur famille, sur leurs amis, et surtout sur l’autre personne aimée.

Ce n’est pas mon livre préféré, mais si je devais lui mettre une note je mettrais bien un 16,5/20.

Maintenant passons au film.

Toujours même résumé de l’histoire bien sûr.

Le film dure à peine deux heures.

Point de vue : interne toujours celui d’Hazel, mais on entend beaucoup moins ce qu’elle ressent, c’est dommage. Pour savoir les émotions qui la traversent, il faut avoir lu le livre, sans ça, on ne connaît pas forcément les choses qui l’a font tressaillir etc. Déjà petit bémol pour moi.

Ensuite, tout le monde sait que les films sont moins bien que les livres eh bien c’est le cas pour moi. Tout les éléments plutôt intéressants à connaître passent à la trappe. Le film se basent que sur les moments importants, il ne fait pas attention aux choses derrières. Vous allez me dire, « oui mais en deux heures on peut pas tout mettre », bien sûr mais tout s’enchaîne à une vitesse incroyable. C’est déroutant.

Le point positif dans la film, c’est qu’il y a des répliques qu’il n’y a pas dans le film. Par exemple quand Isaac jette les œufs sur la voiture de Monica. Quand la mère de Monica arrive Gus lui dit qu’à eux trois ils n’ont que 5 jambes, deux paires d’yeux et 4 poumons et demi. Et ça, on ne le retrouve pas dans le livre.

Certaines choses ne sont pas expliquées dans le film, alors qu’elles le sont dans le livre.

Honnêtement, j’ai été très déçue par le film. Le jeu des acteurs est bon, mais il manque tellement de choses que l’histoire perd tout son sens. C’est dommage. Pour moi il vaut qu’un petit 14/20.

Et voilàààà, je vous souhaite une bonne fin de semaine, en espérant que votre rentrée ce soit bien passée. Bisous! 🙂

Publicités

Une réflexion sur “« Nos étoiles contraires » : avis sur le livre et le film.

  1. Joëlle dit :

    J’ai beaucoup aimé le livre mais je n’irai pas voir le film, pour en avoir lu plusieurs critiques pas trop positives, dont la tienne. Attention: âmes sensibles s’abstenir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s